Hey, comment ça va? J’ai pris un temps pour écrire cet article mais je l’ai terminé enfin et je suis contente de vous le présenter.

Comme je vous l’avais annoncé sur mes stories Instagram, cet article sera dédié à mes recommandations des films afros, mes dénonciations dans la cinématographie et mes idées.

On regarde les films ou les séries où les personnages ne nous valorisent pas. Les films produits par les autres communautés sont souvent pour rabaisser, diaboliser et déculturer la communauté noire. Le plus souvent, on donne des rôles ringards aux noirs. Les noirs qui sont conscients ne doivent plus accepter ce genre de personnage.

Comme nous savons tous, les films et les séries sont culturels, nous devons faire valoir nos pays d’Afrique à travers le cinéma.

Nous devons regarder les films et les séries produits par nos producteurs pour financer leurs projets pour qu’ils continuent à nous produire des films et des séries de qualités, pour créer des écoles de cinéma dans chaque pays d’Afrique pour former les jeunes africains et élaborer un site comme Netflix typiquement africain.

De ma part, j’aime regarder les films et les séries afro-américains et africains noirs.

Je vous fais découvrir quelques-uns que je vous recommande qui sont sur Netflix.

Lionheart : L’histoire se déroule à Lagos au Nigeria dans une entreprise familiale, le père Odogwu a eu deux enfants avec sa femme Abigail, une fille Adaeze et un garçon Obiora. Adaeze travaille avec son père et Obiora est un chanteur. Le père tombe malade, il va proposer à sa fille de reprendre la compagnie. La boîte a quelques problèmes, elle doit la régler avec son oncle Godwill.

Mon avis : c’est un très bon film, ça valorise les femmes noires, en Afrique on donnait systématiquement la place du père aux fils mais les choses évoluent maintenant, les filles succèdent leurs pères, c’est une bonne initiative de la part de la productrice. J’aurais aimé voir un peu plus des scènes romantiques mais la productrice a choisit de la mettre à la fin du film.

Chief Dady : Chief Dady est un homme riche, il meurt subitement, Lady Kay sa femme qui vit avec lui, va découvrir qu’il avait plusieurs femmes avec des enfants.

Mon avis : C’est un film qui vous fera rire après une journée difficile, de ma part j’ai bien ri. Même s’il est tellement riche, il doit avoir un minimum de respect pour la femme qu’il a épousé.

The Bridge : Stella docteur et Obadare pilote se marient sans la bénédiction de leurs parents, parce que la famille de Stella n’a pas la même tribu que la famille d’Obadare, cela va créer des tensions qui vont emmener la mort.

Mon avis : C’est triste de voir les gens du pays s’entretuer parce qu’ils n’ont pas les mêmes tribus, malheureusement cela existe dans des pays africains. L’amour n’a pas de tribu, les parents n’ont pas à imposer leurs décisions à leurs enfants adultes, ils peuvent conseiller et guider sur leurs chemins.

Phoneswap : Mary styliste et Akin futur PDG d’une entreprise selon lui. Ils échangent leur téléphone inadvertance à l’aéroport. Chacun se trouve dans un vol qu’ils n’ont pas voulu prendre.

Mon avis : Je trouve ce film comique, je bien ris. Si vous aimez les films comiques vous allez l’apprécier sûrement.

Mokalik : C’est une histoire d’un garçon intelligent qui se nomme Ponmile qui s’ennuie à l’école, son père l’emmène pour essayer un travail d’apprenti de garagiste pour une journée et Ponmile va découvrir beaucoup de choses dans ce garage.

Mon avis : Ce film nous montre que tout le monde à sa place dans le monde de métier qu’on soit valide ou personne handicapée. C’est film m’a touché vraiment. On ne pense pas souvent aux acteurs qui ont un handicap mais c’est les personnes valides qui jouent les rôles de ces gens-là, on doit faire une sorte que tout le monde est sa place dans le cinéma et pas de discrimination.

Si vous aimez ce genre d’article, faites le moi savoir et j’écrirai souvent ce genre de contenu.

La pêche en vous.

Bisous bisous de Walimissbeauty.

Publicités

Barao a ita, on dit quoi? Il y a des gens qui ne faut même pas être amis avec eux car votre vie sera échec sur échec et il y a des gens qui deviennent vos amis juste pour profiter de vous. Soyez capable de prendre des reculs et d’éliminer les mauvaises personnes sur votre chemin.

Choisissez vos amis selon ce qu’ils vous apportent dans votre quotidien.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous soutiendront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous conseillent sur le bon chemin.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous aideront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous prendront de vos nouvelles.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous pardonneront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous diront la vérité.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous consoleront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous préviendront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui viendront vous voir.

Même si vous ne vous voyez plus pendant un moment, vos chemins se croiseront toujours.

Je vous souhaite une agréable journée ou soirée.

Bisous bisous de Walimissbeauty.

Salut, j’espère que vous vous portez bien?

L’article que je vous propose aujourd’hui c’est des citations que j’ai écrites et j’ai mis en audio.

Ces citations parlent du handicap, l’amour, la confiance en soi, mes dénonciations… bref, pleins de bonnes choses, je vous laisse découvrir.

La version écrite se trouve sur Instagram et Facebook.

Cliquez ici pour écouter

👇🏾👇🏾👇🏾👇🏾👇🏾👇🏾

mes-citations.m4a

Je vous souhaite une bonne écoute.

À la prochaine, pour un autre article.

Bisous bisous de Walimissbeauty.

Coucou, j’espère que vous allez bien? Moi ça va. Après un moment d’absence, j’ai décidé d’écrire un article sur ma spiritualité. C’était ma méditation de ce matin, je l’ai transformé en article pour vous.

Je vous demande de respecter ma croyance avant de le lire, parce que de le monde croit à quelque chose et je respecte ça.

Ils avaient dit que je n’arriverai pas jusqu’ici.

Ils avaient dit que je n’avais pas le niveau.

Je pleurais et je faisais des déprimes après tout ce que les gens disaient, j’étais en colère j’avais osé demander à Dieu « qu’est-ce que je fais sur terre?» j’avais osé remettre Dieu en question.

Il m’avait dit : tu veux faire des choses? Prend ton ordinateur, exprimes-toi, dit ce que tu penses, je te guiderai pas à pas jusqu’à ce que tu grandisses dans ce que t’aime : la création des contenus.

Je n’hésitais pas, je fais ce qu’il m’a conseillé. Je récolte ce que j’avais semé vraiment dans le bon sens, il y a eu des hauts et des bas mais je suis inébranlable.

Dieu a prévu des choses grandes et merveilleuses pour moi, si j’écoutais les paroles des hommes, je ne rentrerais pas dans le plan de mon créateur, il est mon seul guide dans mes projets et mes décisions.

Les hommes n’ont pas les derniers mots pour moi.

Je vous souhaite une agréable journée ou soirée.

Soyez bénis!

Bisous bisous de Walimisbeauty.

Coucou, mes mots sont revenus et je suis si fière de vous présenter cet article après des semaines d’absences.

Nous devons prendre la décision de changer notre mentalité, dire non fermement pour nous faire respecter, nous minimisons beaucoup des choses, désormais nous ne devons plus jamais nous laisser faire, quand on touche à notre communauté notre devoir c’est réagir jusqu’à ce que justice soit faite, nous ne devons plus être éparpillés. soyons réunis pour toujours, nous devons être en action et cesser nos émotions comme ceux qui se sont battu pour notre liberté, nous devons faire autant pour nos enfants, nous devons leur montrer le chemin pour qu’ils prennent les relèves. Beaucoup diront que je me comporte comme une blanche, on a tous entendu dire ça à un moment ou à un autre, les comportements des blancs ne ressemblent le pas aux miens, le créateur m’a créé différente.

Je suis l’Afrique et l’Afrique est en moi.

À bientôt.

Bisous bisous de Walimissbeauty.

Coucou, je suis de retour sur le blog, je suis heureux de vous raconter mes requêtes d’adolescents.

Cette histoire se déroulait, il y a longtemps déjà, je vous la dévoile pour que un jour quelqu’un s’en serve.

Tomber amoureux, c’est la plus belle chose qui arrive aux gens dans ce monde, si la personne accepte de partager la même chose que vous, c’est là que tout se naît.

À l’adolescence, j’étais amoureuse d’un jeune garçon, il était plus âgé que moi d’un ans, les ragots disaient qu’il avait des sentiments pour moi, je n’écoutais pas les gens, je gardais mes sentiments pour moi, jusqu’à ce qu’il manifestait qu’il était amoureux de moi. Cet été là, il m’avait fait quelque chose qui avait bouleversé ma vie d’adolescente, j’étais prête à l’ouvrir le second chapitre, malheureusement, j’étais partie en vacances.

À la rentrée de cette année, je lui ai fait comprendre que je voulais toujours de lui, il m’avait rassuré en me faisant comprendre que même si j’étais absente, je comptais toujours pour lui et qu’on pouvait continuer notre histoire. J’avais remarqué qu’on aimait pratiquement les mêmes centres de loisirs, on avait les mêmes comportements, on était calme, timide, bref, on se comprenait.

L’automne arrivait, je voulais qu’on passe à l’étape suivante, le fameux « i love you » qu’on entendait dans les films, je voulais qu’il me le dise, pour valider notre relation. Est-ce, la timidité qui nous empêchait d’exprimer notre amour ? Ou il m’avait suffisamment fait comprendre durant cet été qu’on pouvais être ensemble ? Je croyais qu’on avait passer cette phase de compréhension et qu’on pouvait rendre notre amour officiel. Plus le temps passait, il s’était rien passé entre nous, on voyait notre amour s’éteindre et petit à petit notre sentiment s’était envolé. Il avait quitté l’établissement cinq ans après tout cet événement.

Longtemps après, on s’était revu à une fête dans son école, au début de mon âge adulte, on avait gardé des contacts, c’était à mon tour de partir de l’établissement où était, j’avais quitté la ville et on avait perdu contact et je voulais passer à autre chose pour découvrir une nouvelle histoire de ma vie.

La leçon de cette histoire

La vraie vie ce n’est pas dans le film, c’est les films qui s’inspirent de la vraie vie. On s’était donné tant pour rien recevoir à la fin. On était des adolescents, on se cherchait, on avait de l’attirance en vers l’un et l’autre. Si on avait su comment faire pour entretenir notre relation, ça allait être parfait.

Chacun a sa manière d’exprimer ses sentiments.

Quand il y a pas d’action dans une relation, elle risque de s’éteindre.

Je n’ai jamais plus aimé comme ça jusqu’à mes 19 ans.

Si vous voulez savoir la saison 2, faites moi un signe, je vous raconterai avec plaisir.

La pêche en vous!

Coucou, comment ça va aujourd’hui? Dans cet article je vous encourage à être vous dans votre quotidien simplement. Nous avons tendance à changer pour les gens mais les personnes ne changent rarement pour nous.

Je n’ai pas besoin qu’on me désigne comme leader, je n’ai pas besoin qu’on m’appelle chef, j’ai besoin qu’on soit uni, quand une racine est coupée, tout est effondré, alors soyons solide, soyons des vallons guerriers comme autrefois. Vous ne pouvez pas parler comme moi car j’ai ma propre façon de parler, j’ai mes propos idées et mes propos opinions, je suis l’actrice de ma vie, vous n’êtes pas obligé d’être d’accord avec moi, je veux que vous sachiez que vous êtes votre propos leader, votre propos chef, votre propos acteur, créez votre façon de parler, dites ce que vous voulez sans nuire la vie des autres, faites les choses différemment et bâtissez votre empire à vous.

La pêche à vous!