Barao people, j’espère que ça va?

Je vous ai fait un live Instagram sur ce sujet, sur le direct de ma présentation, je vous ai annoncé que chaque mois nous allons débattre sur des thèmes pour éveiller les consciences des gens autour de nous.

Il y a plusieurs types de handicap et plusieurs maladies qui font que les personnes deviennent paralysées.

Il y en a qui sont nés comme ça et d’autres sont devenus au cours de leur vie.

L’organisation mondiale de la santé on a reconnu 5 types de handicap.

• Le handicap moteur.

• Le handicap sensoriel.

• Le handicap psychique.

• Le handicap mental.

• Les maladies invalidantes.

Mon handicap fait partie du groupe moteur, je suis née avec un manque d’oxygène, celui-là fait que mes membres cérébraux ne fonctionnent pas bien.

IMC : Infirmité Motricité Cérébrale se caractérise par des bégaiements, des mimiques, des gestes brusques, la lenteur de la réflexion, la lenteur de réalisée des choses au quotidien, paralysie des membres supérieure et paralysie des membres inférieurs.

Mon parcours : j’ai fait l’école maternelle et début d’école primaire avec du retard d’apprentissage en Centrafrique, avec des séances de rééducations, kinésithérapie, psychomotricité, ergothérapie et orthophoniste.

Arrivée en France, j’ai eu du mal à m’intégrer à l’école primaire parce que j’avais besoin d’aide pour les cours, les personnels de cette école n’étaient pas formés pour accueillir les personnes en situation de l’handicap.

J’ai changé d’établissement, je suis allée dans une école spécialisée au handicap, IEM, là-bas j’apprenais quelques bases des cours pour savoir lire, écrire et compter, j’apprenais beaucoup plus à être autonome. Peu d’entre nous sortent avec des certificats avec des niveaux scolaires variés.

Il existe des instituts d’éducations motrices pro, on peut rentrer dans cet établissement à partir de 14 ans jusqu’à 25 ans, à l’époque avec ma famille on ne savait pas que ça existait, à 18 ans je suis allée dans l’une des écoles, j’ai passé un test d’entrée, malheureusement je n’étais pas admise car les formations n’étaient pas adaptées pour moi, ils faisaient horticulture, couture tous ce qu’ils proposaient étaient manuels, je peux faire des choses manuellement mais pas ce qu’ils me demandaient.

Après je suis allée dans des centres de formations, là encore je cherche à rentrer dans une formation individuelle qui sera plus adaptée à mon handicap pour retravailler mon projet.

Mon avis

On est dans une société où les personnes handicapées sont peu considérées dans le milieu professionnel, les entreprises ordinaires préfèrent payer des amendes pour ne pas avoir des salariés en situations de handicaps parce qu’ils seront obligés d’adapter leur entreprise et les postes pour les personnes handicapées et cela coûtent cher, il y a des gens qui préfèrent aller dans des adaptés ou protéger parce que les rythmes demandés sont trop rapides pour eux. De ma part j’ai choisi une orientation milieu ordinaire car j’ai fait des stages, j’ai constaté que je pouvais suivre les rythmes avec un peu d’adaptation mais je peux être aussi dans une entreprise adaptée mais on demande au moins un cap ou un bac comme dans le milieu ordinaire.

Le mot de la fin

J’encourage les gens à ouvrir leur esprit, à ne pas rester focalisé sur le handicap à regarder haut delà de handicap, que ça soit les personnes handicapées, il y en a beaucoup qui sont fermés d’esprit, comme beaucoup des personnes validées qui ne savent rien sur le handicap.

Je vous souhaite une agréable journée ou soirée.

À bientôt.

Barao people, je sais que je ne suis pas régulier à propos des publications des articles mais aujourd’hui j’ai un peu de temps pour vous parler.

Zack Mwekassa

Boxeur, auteur, motivateur et influenceur.

D’origine congolaise.

Il partage ses expériences, ses idées et celles des autres pour faire évoluer la mentalité des Africains et Africaines.

Ses vidéos m’ont donné envie de faire beaucoup plus de choses et m’ont changé ma vision de voir les choses.

J’aime bien sa façon de voir les choses, j’aime bien sa façon de parler, c’est un homme où la plupart des femmes trouveront beau, de ma part c’est un bel homme.

Philippe Simon

YouTubeur, auteur, entrepreneur.

D’origine camerounaise.

Sa chaîne Youtube parle d’investissement en Afrique, un motivateur.

Investir au pays est une chaîne constructive, avec des sujets qui conservent les Africains, qui éveille la conscience et Change de mentalité.

Ses vidéos me boostent et m’instruisent.

Aussi un bel homme.

Naturi ébène

YouTubeuse et auteur.

D’origine camerounaise et centrafricaine.

Avant elle parle de l’estime de soi, comment la femme noire peut se mettre en valeur, maintenant elle nous parle des sujets des noirs dans la société.

Sa chaîne me diversifie et me donne envie de réaliser mes projets.

Toujours magnifiquement maquillée.

Si vous aussi vous avez des recommandations des personnes qui vous motivent faites le moi savoir dans le commentaire, comme ça, j’irai découvrir d’autres personnes.

Prenez soin de vous.

Bisous, bisous de Walimissbeauty.

Partir pour lâcher prise.

Partir pour se reconstruire.

Partir là où personne ne te connais.

Partir pour vider tes colères.

Partir pour rencontrer l’amour.

Partir pour t’amuser.

Partir pour changer des idées.

Partir pour apprendre.

Partir pour découvrir.

Partir pour se reposer la tête et le cœur.

Partir pour ne pas souffrir et pour ne pas faire souffrir l’autre.

Partir pour t’améliorer.

Partir pour changer de vie.

Partir pour jamais revenir.

J’aimerais vivre dans un monde sans question sur les apparences physiques.

J’aimerais que les gens arrêtent de me demander de me justifier sur mon handicap.

J’aimerais que les gens voient que la femme que je suis.

Ce n’est pas que je suis complexée de parler de mon handicap mais ça m’agace de me justifier à chaque fois.

J’aimerais qu’on laisse tranquille et qu’on me voit comme un individu à part entier.

J’aimerais qu’on me voie simplement sans me poser des questions.

Si je ne vous en parle pas, ne me demandez pas.

On a tous des différences et on a tous un handicap.

La richesse est une bonne chose, mais, il y a des éléments à prendre en compte, pour développer la connexion de vos connaissances intellectuelles vers vos savoirs faire à vos finances et pour la conserver durablement.

Je vous explique sous forme de poèmes.

La richesse est pour les gens qui travaillent dur jour et nuit jusqu’à la sueur de leur front.

La richesse est pour les gens qui pratiquent régulièrement même s’ils échouent.

La richesse est pour les gens qui a la persévérance.

La richesse est pour les gens qui continuent à apprendre et qui demandent avec humilité.

La richesse est pour les gens qui écoutent, observent et qui se diversifient.

La richesse est pour les gens qui se respectent et font de même avec les autres.

La richesse est pour les gens qui partagent leurs connaissances.

La richesse est pour les gens qui acceptent les conseils des autres.

La richesse est pour les gens qui savent rendre aux autres le bien.

Quand, j’étais enfant, j’ai vécu la guerre. Avec mes parents, on a fui pour aller chez les amis de mes parents dans un autre quartier de Bangui, on était arrêté par les rebelles, ils ont fouillés la voiture de mon papa, j’étais ce jour-là, avec ma cousine à l’arrière du véhicule, ils n’ont rien trouvé, ils nous ont laissés partir. Pourquoi fuir notre quartier? Parce que notre maison était à coté de là où les rebelles tiraient les balles des armes, on entendait tout ce qui se passait. On avait eu quelque obstacle sur le chemin mais avec l’aide des paysans, on les a surmontées. On était accueilli chez le tonton et la tantine pendant quelques jours, après on a repris le chemin pour aller chez la famille.

Quand on est enfant on pense qu’à s’amuser, on se rend pas compte de ce qu’il se passe à l’extérieur, les gens tuaient les hommes, femmes et enfants innocents. Aujourd’hui, je me rends compte que tout cela m’a marqué, je ne pensais pas qu’un jour, je raconterai cette histoire.

Encore aujourd’hui, on tue les innocents, on les fait vivre toutes sortes de violences.

Je suis révoltée contre les assassins, même petite, j’étais une révolutionnaire.

Je rends hommage aux victimes innocentes et je rends hommage aux combattants qui voulaient sortir les peuples de la terreur.

Je remercie le créateur de nous avoir gardé jusqu’à aujourd’hui. Je remercie mes parents de m’avoir protégé et de m’avoir appris à ne pas avoir peur.

Hey, comment ça va? J’ai pris un temps pour écrire cet article mais je l’ai terminé enfin et je suis contente de vous le présenter.

Comme je vous l’avais annoncé sur mes stories Instagram, cet article sera dédié à mes recommandations des films afros, mes dénonciations dans la cinématographie et mes idées.

On regarde les films ou les séries où les personnages ne nous valorisent pas. Les films produits par les autres communautés sont souvent pour rabaisser, diaboliser et déculturer la communauté noire. Le plus souvent, on donne des rôles ringards aux noirs. Les noirs qui sont conscients ne doivent plus accepter ce genre de personnage.

Comme nous savons tous, les films et les séries sont culturels, nous devons faire valoir nos pays d’Afrique à travers le cinéma.

Nous devons regarder les films et les séries produits par nos producteurs pour financer leurs projets pour qu’ils continuent à nous produire des films et des séries de qualités, pour créer des écoles de cinéma dans chaque pays d’Afrique pour former les jeunes africains et élaborer un site comme Netflix typiquement africain.

De ma part, j’aime regarder les films et les séries afro-américains et africains noirs.

Je vous fais découvrir quelques-uns que je vous recommande qui sont sur Netflix.

Lionheart : L’histoire se déroule à Lagos au Nigeria dans une entreprise familiale, le père Odogwu a eu deux enfants avec sa femme Abigail, une fille Adaeze et un garçon Obiora. Adaeze travaille avec son père et Obiora est un chanteur. Le père tombe malade, il va proposer à sa fille de reprendre la compagnie. La boîte a quelques problèmes, elle doit la régler avec son oncle Godwill.

Mon avis : c’est un très bon film, ça valorise les femmes noires, en Afrique on donnait systématiquement la place du père aux fils mais les choses évoluent maintenant, les filles succèdent leurs pères, c’est une bonne initiative de la part de la productrice. J’aurais aimé voir un peu plus des scènes romantiques mais la productrice a choisit de la mettre à la fin du film.

Chief Dady : Chief Dady est un homme riche, il meurt subitement, Lady Kay sa femme qui vit avec lui, va découvrir qu’il avait plusieurs femmes avec des enfants.

Mon avis : C’est un film qui vous fera rire après une journée difficile, de ma part j’ai bien ri. Même s’il est tellement riche, il doit avoir un minimum de respect pour la femme qu’il a épousé.

The Bridge : Stella docteur et Obadare pilote se marient sans la bénédiction de leurs parents, parce que la famille de Stella n’a pas la même tribu que la famille d’Obadare, cela va créer des tensions qui vont emmener la mort.

Mon avis : C’est triste de voir les gens du pays s’entretuer parce qu’ils n’ont pas les mêmes tribus, malheureusement cela existe dans des pays africains. L’amour n’a pas de tribu, les parents n’ont pas à imposer leurs décisions à leurs enfants adultes, ils peuvent conseiller et guider sur leurs chemins.

Phoneswap : Mary styliste et Akin futur PDG d’une entreprise selon lui. Ils échangent leur téléphone inadvertance à l’aéroport. Chacun se trouve dans un vol qu’ils n’ont pas voulu prendre.

Mon avis : Je trouve ce film comique, je bien ris. Si vous aimez les films comiques vous allez l’apprécier sûrement.

Mokalik : C’est une histoire d’un garçon intelligent qui se nomme Ponmile qui s’ennuie à l’école, son père l’emmène pour essayer un travail d’apprenti de garagiste pour une journée et Ponmile va découvrir beaucoup de choses dans ce garage.

Mon avis : Ce film nous montre que tout le monde à sa place dans le monde de métier qu’on soit valide ou personne handicapée. C’est film m’a touché vraiment. On ne pense pas souvent aux acteurs qui ont un handicap mais c’est les personnes valides qui jouent les rôles de ces gens-là, on doit faire une sorte que tout le monde est sa place dans le cinéma et pas de discrimination.

Si vous aimez ce genre d’article, faites le moi savoir et j’écrirai souvent ce genre de contenu.

La pêche en vous.

Bisous bisous de Walimissbeauty.

Barao a ita, on dit quoi? Il y a des gens qui ne faut même pas être amis avec eux car votre vie sera échec sur échec et il y a des gens qui deviennent vos amis juste pour profiter de vous. Soyez capable de prendre des reculs et d’éliminer les mauvaises personnes sur votre chemin.

Choisissez vos amis selon ce qu’ils vous apportent dans votre quotidien.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous soutiendront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous conseillent sur le bon chemin.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous aideront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous prendront de vos nouvelles.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous pardonneront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous diront la vérité.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous consoleront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui vous préviendront.

Les vrais amis sont ceux et celles qui viendront vous voir.

Même si vous ne vous voyez plus pendant un moment, vos chemins se croiseront toujours.

Je vous souhaite une agréable journée ou soirée.

Bisous bisous de Walimissbeauty.

Salut, j’espère que vous vous portez bien?

L’article que je vous propose aujourd’hui c’est des citations que j’ai écrites et j’ai mis en audio.

Ces citations parlent du handicap, l’amour, la confiance en soi, mes dénonciations… bref, pleins de bonnes choses, je vous laisse découvrir.

La version écrite se trouve sur Instagram et Facebook.

Cliquez ici pour écouter

👇🏾👇🏾👇🏾👇🏾👇🏾👇🏾

mes-citations.m4a

Je vous souhaite une bonne écoute.

À la prochaine, pour un autre article.

Bisous bisous de Walimissbeauty.

Coucou, j’espère que vous allez bien? Moi ça va. Après un moment d’absence, j’ai décidé d’écrire un article sur ma spiritualité. C’était ma méditation de ce matin, je l’ai transformé en article pour vous.

Je vous demande de respecter ma croyance avant de le lire, parce que de le monde croit à quelque chose et je respecte ça.

Ils avaient dit que je n’arriverai pas jusqu’ici.

Ils avaient dit que je n’avais pas le niveau.

Je pleurais et je faisais des déprimes après tout ce que les gens disaient, j’étais en colère j’avais osé demander à Dieu « qu’est-ce que je fais sur terre?» j’avais osé remettre Dieu en question.

Il m’avait dit : tu veux faire des choses? Prend ton ordinateur, exprimes-toi, dit ce que tu penses, je te guiderai pas à pas jusqu’à ce que tu grandisses dans ce que t’aime : la création des contenus.

Je n’hésitais pas, je fais ce qu’il m’a conseillé. Je récolte ce que j’avais semé vraiment dans le bon sens, il y a eu des hauts et des bas mais je suis inébranlable.

Dieu a prévu des choses grandes et merveilleuses pour moi, si j’écoutais les paroles des hommes, je ne rentrerais pas dans le plan de mon créateur, il est mon seul guide dans mes projets et mes décisions.

Les hommes n’ont pas les derniers mots pour moi.

Je vous souhaite une agréable journée ou soirée.

Soyez bénis!

Bisous bisous de Walimisbeauty.