L’handicap dans la société

Barao people, j’espère que ça va?

Je vous ai fait un live Instagram sur ce sujet, sur le direct de ma présentation, je vous ai annoncé que chaque mois nous allons débattre sur des thèmes pour éveiller les consciences des gens autour de nous.

Il y a plusieurs types de handicap et plusieurs maladies qui font que les personnes deviennent paralysées.

Il y en a qui sont nés comme ça et d’autres sont devenus au cours de leur vie.

L’organisation mondiale de la santé on a reconnu 5 types de handicap.

• Le handicap moteur.

• Le handicap sensoriel.

• Le handicap psychique.

• Le handicap mental.

• Les maladies invalidantes.

Mon handicap fait partie du groupe moteur, je suis née avec un manque d’oxygène, celui-là fait que mes membres cérébraux ne fonctionnent pas bien.

IMC : Infirmité Motricité Cérébrale se caractérise par des bégaiements, des mimiques, des gestes brusques, la lenteur de la réflexion, la lenteur de réalisée des choses au quotidien, paralysie des membres supérieure et paralysie des membres inférieurs.

Mon parcours : j’ai fait l’école maternelle et début d’école primaire avec du retard d’apprentissage en Centrafrique, avec des séances de rééducations, kinésithérapie, psychomotricité, ergothérapie et orthophoniste.

Arrivée en France, j’ai eu du mal à m’intégrer à l’école primaire parce que j’avais besoin d’aide pour les cours, les personnels de cette école n’étaient pas formés pour accueillir les personnes en situation de l’handicap.

J’ai changé d’établissement, je suis allée dans une école spécialisée au handicap, IEM, là-bas j’apprenais quelques bases des cours pour savoir lire, écrire et compter, j’apprenais beaucoup plus à être autonome. Peu d’entre nous sortent avec des certificats avec des niveaux scolaires variés.

Il existe des instituts d’éducations motrices pro, on peut rentrer dans cet établissement à partir de 14 ans jusqu’à 25 ans, à l’époque avec ma famille on ne savait pas que ça existait, à 18 ans je suis allée dans l’une des écoles, j’ai passé un test d’entrée, malheureusement je n’étais pas admise car les formations n’étaient pas adaptées pour moi, ils faisaient horticulture, couture tous ce qu’ils proposaient étaient manuels, je peux faire des choses manuellement mais pas ce qu’ils me demandaient.

Après je suis allée dans des centres de formations, là encore je cherche à rentrer dans une formation individuelle qui sera plus adaptée à mon handicap pour retravailler mon projet.

Mon avis

On est dans une société où les personnes handicapées sont peu considérées dans le milieu professionnel, les entreprises ordinaires préfèrent payer des amendes pour ne pas avoir des salariés en situations de handicaps parce qu’ils seront obligés d’adapter leur entreprise et les postes pour les personnes handicapées et cela coûtent cher, il y a des gens qui préfèrent aller dans des adaptés ou protéger parce que les rythmes demandés sont trop rapides pour eux. De ma part j’ai choisi une orientation milieu ordinaire car j’ai fait des stages, j’ai constaté que je pouvais suivre les rythmes avec un peu d’adaptation mais je peux être aussi dans une entreprise adaptée mais on demande au moins un cap ou un bac comme dans le milieu ordinaire.

Le mot de la fin

J’encourage les gens à ouvrir leur esprit, à ne pas rester focalisé sur le handicap à regarder haut delà de handicap, que ça soit les personnes handicapées, il y en a beaucoup qui sont fermés d’esprit, comme beaucoup des personnes validées qui ne savent rien sur le handicap.

Je vous souhaite une agréable journée ou soirée.

À bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s